AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quel ennui, cette forêt... [Pv Destan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Onigliya Gil'Mind
Admin
Admin
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 19
Localisation : Sur le mat du navire.

Feuille de personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Buts et relations:

MessageSujet: Quel ennui, cette forêt... [Pv Destan]   Lun 24 Juin - 0:46

La forêt que l'équipe Ouragan venait de découvrir était encore plus verdoyante que ce qu'Onigliya avait imaginé. Elle s'y serait perdue en moins de deux minutes, pourtant elle n'était pas du genre à tourner en rond dans un secteur inconnu. Lamission de repérage qu'elle menait était une intiative personnelle, personne n'avait besoin d'elle, elle pouvait donc s'éloigner un peu du campement provisoire. Elle était parvenue jusqu'à l'aurée de la forêt sans encombres. Le chemin ayant été dégagé par ses hommes quelques jours plus tôt, le passage était propre et visible. Oni' marchait tranquillement, sa mission n'étant pas de la plus haute importance, elle avait le temps.

Une fois dans la foêrt, c'était une autre histoire... Les lianes épaisses qui tombaient des arbres liu cachaient la vue, les feuillages des buissons touffus l'empêchaient d'avancer à un bon rythme. Des crissements et autres bruits feutrés attestaient de la présence de bêtes, probablement inconnues des Alaviriens. La jeune Marchombre avançait sans y faire attention, bien trop préoccupée par son avancée dans les taillis. Elle peinait au fur et à mesure qu'elle s'enfonçait dans la forêt qui devenait de plus en plus envahie par la végétation. Oni' retint un juron.

- Si des bestioles vivent ici, j'espère qu'elles ont réussi à s'y faire !
gromela-t-elle en évitant une branche de justesse.

Au bout d'une heure, la jeune fille se demanda si elle était maudite par les plantes qui s'amassaient sur elle. Elle s'arrêta, décidant qu'elle avait mérité une pause. Par chance, elle repéra un ruisseau qui coulait tout près d'elle. Elle pu se rafraîchir. Lorsqu'elle redémarra, elle eut la bonne idée de tirer sa lame de son fourreau pour abattre les lianes qui avaient apparemment décidé de l'embarasser. La végétation tombait en tas à son passage. Elle fut soulagée lorsqu'elle arriva dans une clairière. Oni' souffla un instant et regarda en l'air. Elle 'inquiéta soudain.

- MERDE ! Y manquait plus qu'ça !!!

Le soir tombait, et Onigliya ne savait pas où elle était. Elle devait prendre une décision et vite fait ! Elle réfléchit un instant, puis se remit en marche. Tant qu'à se perdre, elle avait l'intention d'avoir avancé un minimum. Elle avançait toujours avec son épée en main. Le noir prit place. Les bruits feutrés des bois laissèrent place aux grognements atterrés des fauves et autres créatures inconnues. Oni' tentait de les ignorer. Elle commençait à fatiguer. Puis, elle remarqua une lumière plus loin. Elle suivit cette lumière dans un regain soudain d'énergie. La luminosité grandissait. Oni' la suivit encore. Jusqu'à se retrouver... devant un arbre.

- Ho ! Je rêve, c'est pas possible !


Dernière édition par Onigliya Gil'Mind le Lun 24 Juin - 2:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://downtime.forumactif.org/
Destan Til'Illan
Admin
Admin
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 19

Feuille de personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Buts et relations:

MessageSujet: Re: Quel ennui, cette forêt... [Pv Destan]   Lun 24 Juin - 1:55

Le bruit recommença ... Ce bruit , ne ressemblant un aucun autre . Mélange étrange entre un gloussement et un aboiement étouffé . Un mouvement , plus rapide qu'un éclair , secoua les branches ....

Destan leva les yeux vers la forêt dense qui se dressait devant lui . Oni' s'y était engagée des heures auparavant , seule . Le bruit partait dans sa direction . Le bruit ... Destan était suivit par un animal inconnu depuis des jours et des jours et il n'était jamais parvenu à le voir tellement sa vitesse était sidérante . Il se déplaçait dans les arbres , et était aussi silencieux qu'une brise qui fait balancer les feuilles . Destan grogna . Il ne savait guère si cette choses était dangereuse . Jusqu'ici , elle ne l'avait que suivit et observé , jamais elle n'avait fait preuve d'agressivité .
Il ne savait pas . Il était douteux , alors , il agrippa à un arbre , et grimpa aussi vite qu'une flèche ...

Il fit un saut impressionnant ... Non ... Irréel ... Ses pattes rentrèrent dans l'écorce d'un arbre . Il était immobile , les yeux rivé sur l'arbre Astilam . Il se laissa glisser jusqu'au sol , observant la femme qui contemplait la merveille . Son nez fut attaqué par l'odeur nauséabonde des fleurs lumineuses . Il était debout au milieu de la forêt . Non . Il ne restait plus que la femme dans la forêt , lui avait disparu . Il était loin ....

Destan sauta avec agilité sur l'arbre suivant . Vu la verdure qui recouvrait le sol , emprunter les arbres était plus simple . Plus simple pour lui bien sûr . Ses deux grands pères était de véritables acrobates . Dommage qu'ils s'arrêtaient aussi souvent pour cueillir des framboises et se goinfrer comme des monstres . De petits monstres , puisque Ouk' et Pil' n'était pas plus haut que les jambes de Destan . En tout cas , apprendre avec Oukilip , Pilipip et "Ipiu" comme les deux Petits appelaient Ellana , avait fait de lui un véritable grimpeur professionnel .
La nuit tombait doucement sur la jungle et on entendait des cris étranges d'animaux , qui pullulaient partout dans les fourrés .  Destan se boucha le nez avec une main , l'autre étant accrochée à une branche . Un odeur pestilentielle venait d'envahir l'écran de verdure . Il sauta vers un autre ramage de branches . Il caressa de la main l'écorce . Des griffes avaient entaillées dans le bois des grands traits droits . Destan ravala sa salive . Il pria que ces griffes n'appartiennent pas à la Chose ....
Il avait beau prier , ces griffes était bien celles du Tchigan . Il ne le savait pas . Il ne le saurait pas avant longtemps ...

Destan s’accrocha à une liane . Son coeur rata un battement quand il se sentit tomber . Il fléchit les jambes , et retomba sans mal sur le sol , la liane dans la main . Sauf que ce n'était pas une liane ... Il observa un instant le branchage lumineux dans la paume , puis l'approcha de son visage . L'odeur fut plus forte . Destan jeta la plante puante dans les buissons , avant de regarder sa main . Il y a quelques minutes , elle était couverte d'écorchures , de blessures , ... Mais sa peau était désormais douce comme celle d'un bébé . Il regarda l'autre paume . Blessée . Cette plante était-t-elle magique ?  Il se déconcentra en entendant une voix retentir entre le feuillage .

- Ho ! Je rêve, c'est pas possible !

C'était la voix d'Oni , pas de doute la dessus . Destan se faufila entre la verdure , et lorsqu'il arriva dans la clairière où se trouvait Onigliya , il se précipita vers elle .


- Que se passe-t-il Oni' ? Tu vas bibibi....

Un arbre , couvert des petites fleurs semblables à celles qui étaient sur la liane , se dressait en maitre au milieu de la clairière . Destan n'avait pas pu finir sa phrase , étouffée par l'étonnement .Il fit exactement la même tête ébahie que Onigliya pendant de longues minutes . Il fut sortit de sa transe par l'odeur , qui lui fit l'effet d'un claque en plein visage .

- Pouah ! Ça schlingue ici ! Protesta-t-il

Il tenta de chasser l'odeur en agitant sans main devant son nez , mais elle revenait constamment le dégouter . Il cru qu'il était impossible de s'habituer , pourtant , après quelques minutes , il semblait que l'odeur le dégoutait de moins en moins . Un marécage lugubre entourait l'arbre ... l'arbre comment d'ailleurs ? Il fallait trouver un nom à cette plante magnifique , bien qu'elle soit dégoutante . 

- Astilam !!! Cria une voix dans la lointain .

Le cri fut suivit du gloussement - aboiement que Destan détestait plus que tout . Cet arbre s'appelait donc l'Arbre Astilam ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Onigliya Gil'Mind
Admin
Admin
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 19
Localisation : Sur le mat du navire.

Feuille de personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Buts et relations:

MessageSujet: Re: Quel ennui, cette forêt... [Pv Destan]   Lun 24 Juin - 3:05

Oni' était comme pétrifiée. L'arbre devant lequel elle se trouvait était tellement lumineux ! Et cette lumière semblait apaisante pour la jeune Marchombre. Elle était complètement isolée du monde. Elle n'avait jamais vu de tel végétal et doutait fort que quelqu'un possédant une forme d'admiration subjective aie eu cette chance avant elle. C'était ce qu'elle croyait... La seule chose capable de la tirer de sa paralysie fut un mouvement vif dans les fourrés. Onigliya se retourna et, dans le même mouvement presque imperceptible, sortit de nouveau son épée. En position de garde, prête à un éventuel combat, elle scrutait les alentours d'un regard auquel rien n'aurait pu échaper. Enfin, sans toute cette verdure et l'obsurité qui règnait tout de même par endroit. La Marchombre perçut, du coin de l'oeil, un mouvement dans un arbre. Elle se tourna, vive comme l'éclair. Une branche se balançait légèrement, comme si quelque chose l'avait bousculée... Oni' resta en garde un instant. Plus rien. Elle se tourna à nouveau vers l'arbre lumineux qui l'intriguait tant. Elle se replongea dans une admiration sans perturbation.

Au bout de quelques minutes, elle s'approcha encore plus de l'arbre. Elle alla jusqu'à la première liane qui pendait devant elle, la saisit. Sa main lui parut alors étrangement lisse. Elle l'ouvrit, laissant tomber la liane. Elle ne constata aucun changement, si ce n'était cette sensation de soulagement. Oni' regarda un moment la liane qui trônait par terre, pui fit un pas de plus. Elle s'arrêta net. Elle venait de mettre le pied dans quelque chose d'humide, quelque chose de visqueux, quelque chosê à la teinte désagréablement brunâtre. Un marais ! La Marchombre retira son pied à la seconde même où elle se rendit compte de cette réalité.

- RAH ! C'est dégueu !!!

Le désagrément lui parut bien vite secondaire lorsqu'un effluve semblable à dix-milles cadavres en putréfaction lui parvint. Ses yeux se mirent à piquer tant l'odeur était horrible. Oni' porta une main devant son nez et ferma les yeux.

- BERK !

Elle recula d'un mouvement vif et heurta un tronc qui gisait au sol. Elle se rattrapa mais ne retint pas un léger cri de surprise. Soudain, elle entendit les taillis frissonner. Elle resortit son épée, prit une position d'attaque. Mais elle se relâcha immédiatement en reconnaissant la voix de Destan.

- Que se passe-t-il Oni' ? Tu vas bibibi....

Oni' le regarda arriver péniblement jusqu'à elle. Il ne finit pas sa phrase, tombant lui aussi devant l'arbre à lumière. Il resta bouche bée, tout comme elle. Ils restèrent quelques minutes en observation devant laplante gigantesque. Puis la puanteur vint les ramener à la réalité. Destan eut la même réaction que son amie en reculant d'un pas et en posant une main devant son visage.

- Pouah ! Ça schlingue ici !

- Nan, c'est vrai ? J'avais pas remarqué !
ironisa Oni', une main devant le nez.

Destan se mit à agiter la main devant lui, de manière à chasser ces effluves puants. Oni' recula encore un peu. L'odeur s'atténua à peine. Il lui fallut bien vingt minutes pour parvenir à ignorer cette puanteur. Après avoir accomplit ce qu'elle considérait presque comme une épreuve, la Marchombre revint vers son ami. Visiblement, lui aussi avait réussi à isoler l'odeur et était retourné dans la contemplation de l'arbre. Il semblait songeur. Oni' se glissa silencieusement à côté de lui, tel un courant d'air.

- Tu crois qu'il est vieux ? Qu'est-ce que c'est comme arbre à ton avis ?
souffla-t-elle doucement.

Alors qu'elle restait pensive comme Destan, une voix lui parvint en un cri, comme pour lui répondre.

- Astilam !!!

La jeune Marchombre se retourna de stuppeur. Elle porta une main à son épée pour la énième fois de la journée, mais se retint de la retirer de son fourreau, se sentant plus confiante aux côtés de Destan. Elle écouta. Un petit rire, comme un pouffement, se fit entendre. Oni' écouta encore. Plus un buit. Elle se tourna lentement vers son ami et le regarda avec une teinte d'inquiétude dans les yeux.

- Rassure-moi : t'as entendu aussi ? J'suis pas folle, hein ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://downtime.forumactif.org/
Destan Til'Illan
Admin
Admin
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 19

Feuille de personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Buts et relations:

MessageSujet: Re: Quel ennui, cette forêt... [Pv Destan]   Mar 2 Juil - 6:35

Oni' tenta de voir d'où provenait le cri , en vain . Elle posa sa main sur le pommeau de son épée . Ses yeux étaient inquiets , et elle ne semblait pas rassurée .

- Rassure-moi : t'as entendu aussi ? J'suis pas folle, hein ?

Destan tapa gentillement sur son épaule .

- Bien sûr que j'ai entendu . C'est une saloperie de bestiole , je la connais bien et il n'y a aucune chance qu'elle ne revienne pas . Dit-il simplement

Il s'avança vers un arbre , et s'arrêta au pied de celui-ci . Il caressa l'écorce taillée par des griffes . Puis il désigna du doigt des empreintes dans le sol boueux .

- C'est incroyable ... Il ne cherche même pas à se cacher et je n'arrive pourtant jamais à le voir .

Destan se baissa , regardant les traces de plus près . Deux sortes d'empreintes jonchaient le sol . une grande avec quatre doigts , dont un pouce et des plus petites griffues .

- C'est un animal bipède , mais il doit utiliser souvent ses mains pour se déplacer .

Il grommela un instant en voyant la taille des griffes , puis se releva avec un sourire mauvais . Il allait tuer cette bestiole si jamais elle osait pointer le bout de son museau . Il n'arrivait pas à visualiser la créature , mais il savait qu'elle était intelligente et extrêmement rapide . La chasse allait être amusante . Malgré tout , il était hors de question de le faire accompagné . C'était une mission solo . Il se retourna enfin vers l'arbre Astilam . Il s'en approcha d'un démarche féline , puis traversa le marais qui l'entourait en sautant sur des pierres qui sortaient de l'eau poisseuse . Un mouvement fit ondoyer l'eau . Destan se retourna , et sortit à une vitesse inimaginable son sabre , qu'il pointa devant lui . Une queue écailleuse sortit de l'eau , et Destan sera les dents .

- Merde ! Cracha-t-il

Le tordeur sauta par dessus la surface , laissant ses dents pointues refléter un instant le soleil . Un grognement étrange fit vibrer la cage thoracique du reptile , juste avant qu'il ne referme sa gueule sur la pierre , vide . Destan était perché dans l'arbre , les pieds se balançant doucement dans le vide . Il jeta un regard amusé à Onigliya , puis regarda le tordeur s'enfoncer dans les profondeur du marais putride .

- Jolie bêbête n'est ce pas Oni' ?

La tête du tordeur sortait toujours de la vase et scrutait les alentours , espérant que Destan ne l'avait pas vu . Il resta perché dans son arbre , mais le crocodile géant ne bougea pas . Destan savait qu'il ne bougerait pas tant qu'il ne serait pas descendu . C'est donc ce qu'il fit . Il se laissa glisser jusqu'aux racines de l'arbre et immédiatement , le tordeur se mit en mouvement à quelques mètre de lui . Destan ferma les yeux , et palpa l'écorce douce de l'arbre Astilam . Il sourit au moment où le tordeur ouvrit sa gueule à quelques centimètres de son visage . Le tordeur mangea de l'écorce , et se fracassa le museau contre l'arbre en grognant bruyamment . Destan lui , se tenait à côté d'un autre arbre tropical sur le bord de la clairière .

- C'est un arbre passeur ! Tocard !


Sur ces mots , il revint vers Oni' , l'attrapa par le bras .

- C'est un sacré arbre dit donc .
Murmura-t-il à l'oreille de son amie

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Onigliya Gil'Mind
Admin
Admin
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 19
Localisation : Sur le mat du navire.

Feuille de personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Buts et relations:

MessageSujet: Re: Quel ennui, cette forêt... [Pv Destan]   Sam 13 Juil - 8:26

- Bien sûr que j'ai entendu . C'est une saloperie de bestiole , je la connais bien et il n'y a aucune chance qu'elle ne revienne pas .

Onigliya se sentit rassurée. Elle ne devenait pas folle à cause de cet arbre... Mais un détail attira son attention. Une bestiole que Destan connaissait bien ? Comment ça ? Ils n'étaient pas sur Zwahalir depuis longtemps... C'était étonnant qu'il connaisse déjà quelque chose de ce monde, bien qu'il soit de nature perspicace et doté de sens plutôt aiguisés. Destan avança et remarqua une empreinte au sol. Il s'abaissa pour l'observer. Au bout d'un petit moment, il fit remarqué que la bête n'était même pas discrète et, pourtant, il n'arrivait pas à mettre la main dessus.

- C'est un animal bipède , mais il doit utiliser souvent ses mains pour se déplacer .

Oni' sourit, appuyée contre un arbre. Elle se doutait que les pensées qui assaillaient son ami étaient des rêves de chasse à la bête inconnue. Rien ne l'étonnait là-dedans. Cette idée l'amusait même. Elle aimait penser que Destan se retrouverait face à un mur dans sa mission personnelle. Elle savait aussi que c'était comme un défi pour lui.

- J'suppose que tu veux sa peau ? Tu m'tiendras au courant quand tu quitteras l'camp pour traquer cette bête, moi, j't'accompagne pas.
fit-elle en sachant que c'était sûrement ce qu'il espérait.

Sans faire attention à la remarque, Destan se releva et se tourna vers l'arbre illuminé. Il s'avança. Oni' le vit chercher un instant un passage jusqu'à Astilam. Puis il sauta d'une pierre à l'autre et se retrouva debout sur une des racines impressionnantes de l'arbre. La Marchombre le regarda sans un mot. Elle contempla les alentours du tronc immense et repéra une onde dans l'eau. Elle cru d'abord que c'était le vent. Mais l'ombre menaçante qu'elle vit ensuite lui fit comprendre que ce n'était pas ça. Avant même de prévenir Destan, elle vit un animal sortir du marais, toutes dents dehors. Un tordeur !

- Merde !

Onigliya retint un gémissement inquiet en voyant la bête foncer droit hors de l'eau, sur son ami. Elle avait tord de s'en faire. intérieurement, elle le savait, mais c'était plus fort qu'elle. Avant d'avoir eu le temps d'ouvrir la bouche, le tordeur n'était déjà plus en face de sa cible. destan était grimpé d'un bond sur la branche au-dessus de lui. Regardant l'animal d'en haut, l'air amusé et presque provocateur, il se tourna vers son amie.

- Jolie bêbête n'est ce pas Oni' ?

Onigliya hocha la tête en signe d'approbation, soudainement soulagée. Elle eut un sourire narquois.

- Oui, belle bête... Mais bon, en attendant t'as pas l'air con, coincé là-haut.
puis, se tournant vers le tordeur, elle ajouta
Eh ben ! Toi non plus t'as pas l'air con ! Pas du tout ! Comme si il t'avait pas vu...

Effectivement, le crocodile scrutait le Marchombre d'un air menaçant, dépassant à moitié du marais. Destan sembla retenir un rire moqueur. Le prédateur finit par en avoir marre d'attendre, visiblement. Il frissonna. Oni' comprit qu'il attaquerait aussi vite que possible mais qu'il n'était pas assez idiot pour s'en prendre à Destan tant qu'il était perché sur sa branche. Elle regarda et, à son grand étonnement, vit Destan se laisser glisser le long du tronc. Sur le coup, elle ouvrit des yeux horrifiés. Se forçant à garder son sang froid, elle tenta de comprendre ce qui passait dans la tête de son ami. Sans succès. Elle porta une main à sa bouche pour s'empêcher de lâcher un cri de stupeur lorsqu'elle remarqua le tordeur qui se mit en mouvement d'un seul coup. Il fonça vers Destan. Oni' frémit et sentit son coeur battre plus vite. Soudain, tout s'arrêta. Sa respiration redevint normale, son inquiétude s'envola. Son ami venait de poser une main sur le tronc et de fermer les yeux. Elle comprit. Le tordeur s'écrasa le museau contre le tronc de l'arbre Astilam.

- Joli coup, Destan ! Tu m'as presque fais peur... Joli, vraiment.
fit-elle en devinant son ami derrière elle.
T'as bien choisi ton arbre.

- C'est un arbre passeur ! Tocard !
répliqua Destan à destination de l'animal.

Oni' n'avait pas bougé. Pas la peine de se retourner vers Destan, il l'avait entendu quand même. Soudain, elle sentit sa main serrant son bras. Son ami venait de la saisir.

- C'est un sacré arbre dit donc .
souffla-t-il.

La Marchombre le regarda et sourit. Oui, c'était un sacré arbre, en effet. Il avait toutes les facultés avantageuses : des lianes soignantes, des fleurs lumineuses, la chance d'être un arbre passeur,... restait juste sa puanteur phénoménale à surmonter. Dommage. Destan avait eu de la chance sur ce coup-là. Un peu moins et il n'était plus là pour sa partie de chasse à la bestiole inconnue. Onigliya prit la main du Marchombre pour l'enlever de son bras. Elle fixa un moment le tordeur qui, les yeux hors de l'eau, semblait en vouloir à Destan en lui lançant un regard portant une promesse de mort.

- T'as encore réussi à t'faire un ami, mon vieux ! Bravo ! Il a l'air plutôt sympa, tu m'le présenteras plus gentiment une prochaine fois j'espère ?
ironisa-t-elle.

Puis elle s'éloigna de Destan pour contempler l'arbre. Portant un regard méfiant au tordeur, elle avança. Une fois sûre d'être en sécurité, elle fit un clin d’œil à la grosse bête.

- T'inquiète, mon coco. T'auras d'la bouffe une autre fois.

Elle sauta ensuite sur la branche d'un arbre voisin et s'agrippa à une liane d'Astilam. Sa main lui sembla légère et douce, mais elle n'y fit pas attention. Elle exécuta une pirouette qui la fit passer de sa branche à une autre. Elle saisit alors le bout de la liane et le lança par dessus une branche supérieure. Elle rattrapa l'extrémité de la tige épaisse et la noua solidement en un mouvement rapide et fluide, presque imperceptible. Elle tira une fois dessus pour voir si elle était solide. une fois assurée de la ténacité de la liane, elle se laissa glisser, tenant sa "corde" et exécuta une nouvelle figure pour réatterrir assise sur la liane, comme sur une balançoire. Elle se mit à se balancer doucement, comme si elle s'ennuyait.

- Au fait, Destan, comment t'as su qu'c'était un arbre passeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://downtime.forumactif.org/
Destan Til'Illan
Admin
Admin
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 19

Feuille de personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Buts et relations:

MessageSujet: Re: Quel ennui, cette forêt... [Pv Destan]   Dim 14 Juil - 1:10

Destan se contenta de regarder l'immonde bête le fixé de ses yeux voilés . Onigliya , elle grimpait agilement sur un arbre voisin d'Astilam , puis fit une pirouette pour retomber sur une de ses branches . Il s'appuya contre un arbre , se demandant qui avait guidé Oni' sur la voie . Étrangement , elle ne lui en avait jamais parlé . Il savait juste que ce n'était pas Salim , car il ne prenait presque jamais d'élèves , sauf si Ellana lui avait vivement recommandé . Et Destan suivait les échanges de ce genre avec attention , parce qu'il adorait tout simplement Salim . En pensant à Salim , il pensa à toutes les autres personnes qu'il aimait et qu'il avait dû quitter en partant à l'aventure . Soit , il n'était pas déçu , mais il aurait aimé voir Nawel , Eryn et Elio , qui devait être ses amis les plus proche avec Oni' . Sa voix le tira de sa rêverie .

- Au fait, Destan, comment t'as su qu'c'était un arbre passeur ?

Il sourit . Soit son maître était bon , mais il était dommage qu'il ne lui ai pas apprit à les repérer et à les utiliser . Ellana devait sa vie à des arbres passeurs , et c'était une des première chose qu'il avait appris , même avant que sa mère fasse de lui un marchombre .

- Les arbres passeurs ne sont pas de simples arbres , comme tu le sais déjà . Ils communiquent avec d'autres arbres passeurs et sont un peu près partout autour de nous . Pour moi , les arbres passeurs sont spéciaux . Tu ne peux pas savoir si l'arbre que tu vois est un passeur ou non . Il faut le toucher , le ressentir , l'écouter et ...


Un souffle derrière lui coupa sa parole . Il pivota sur ses hanches en sortant son sabre . Il balança son sabre sur la branche où se perchait le fameux animal . Où c'était perché l'animal . Il n'y avait plus rien posté sur l'arbre . Destan maugréa . Il n'avait jamais vu un animal se déplacer aussi vite .

- Wewe ni mpiganaji jasiri Destan Til'Illan ...


La voix semblait résonner partout autour d'eux . Il était impossible de savoir où se cachait l'affreuse bête . La bête parlait . Un langage étrange , mais envoutant .

- Sort de ta cachette !
-Wote katika wakati mzuri ...

Destan grogna , renfonça son sabre dans son fourreau . Il ne comprenait rien . Cette langue lui était inconnue . Comment cette créature connaissait son nom ? Il était inutile d'insister . Elle ne se montrerait pas . Il se tourna vers Oni' .

- Je t'avais dis qu'il reviendrait .

En tournant les yeux vers les cimes des arbres , il cru apercevoir une ombre .

- Mais qui es tu donc ? Souffla t-il

Il sentit des griffes se poser sur son épaule , et des sentiments étranges déferlèrent sur lui .

- Je suis un Tchigan ...


Quand Destan se retourna enfin , il n'y avait plus personne . Il soupira . Quand est ce que cette créature se montrerait ? Il avait l'impression que la créature venait de lire en lui . Pour la première fois , quelqu'un avait su lire en lui . En temps normal , personne ne pouvait violer son esprit , mais cette fois , il s'était sentit impuissant . Il ne comprenait pas .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Onigliya Gil'Mind
Admin
Admin
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 19
Localisation : Sur le mat du navire.

Feuille de personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Buts et relations:

MessageSujet: Re: Quel ennui, cette forêt... [Pv Destan]   Dim 14 Juil - 5:18

Destan eut l'air de se poser des questions, la tête ailleurs... Quand il ramena son attention sur Oni', il sourit comme si elle venait de lui demander qui il était. la réponse à sa question était-elle si évidente ?

- Les arbres passeurs ne sont pas de simples arbres , comme tu le sais déjà . Ils communiquent avec d'autres arbres passeurs et sont un peu près partout autour de nous . Pour moi , les arbres passeurs sont spéciaux . Tu ne peux pas savoir si l'arbre que tu vois est un passeur ou non . Il faut le toucher , le ressentir , l'écouter et ...

La Marchombre ne comprit pas pourquoi Destan s'était tu. Elle ne le su qu'en écoutant attentivement. Il étaient deux, là, devant l'arbre Astilam. Cependant, il y avait trois respirations dans la forêt. Celle de Destan, profonde, celle d'Oni', retenue, et une autre, inconnue, inquiétante, partout. Destan se tourna, vif comme l'éclair. Il tira son sabre en un seul mouvement. La lame s'abattit sur la branche derrière lui. Un morceau de bois accompagné de feuilles s'écrasa sur le sol. Le Marchombre se tourna vers Onigliya. Son regard exprimait une rage et une frustration que son amie ne se souvenait pas avoir vues.

- Rapide, la bête...
souffla-t-elle.

- Wewe ni mpiganaji jasiri Destan Til'Illan ...

Oni' se tourna immédiatement. La voix venait de derrière elle. Du moins, elle le pensa l'espace de quelques secondes. Un échos multiplié à chaque endroit de la forêt. La jeune femme se tourna tour à tour vers la provenance de chaque résonance, surprise à chaque fois tant la tonalité de la voix était étrange. La langue parlée par cette bête était étrange. Seul le nom de son ami fut compréhensible à Oni'. Mais, comment cet animal savait-il savait-il qu'il s'appelait ainsi ?

- Sors de ta cachette !

Onigliya resta silencieuse, attendant de voir si les propos de Destan étaient envisageables pour cette créature étrange. Visiblement non...

-Wote katika wakati mzuri ...

- C'est quoi ce langage ?
demanda Onigliya en s'avançant vers Destan d'un pas.

Celui-ci ne sembla pas pouvoir répondre. Oni' reconnut que sa question était plutôt idiote. Comment pouvait-il le savoir ? Personne dans ce monde ne devait avoir entendu pareille langue. Sauf s'ils étaient plusieurs... La Marchombre se demanda s'il n'y avait vraiment qu'une seule bête dans ces bois. Et s'il y avait une tribu complète qui les espionnait, Destan et elle. Le jeune homme rangea son arme et se tourna vers son amie, résigné.

- Je t'avais dis qu'il reviendrait .

- Oui... J'comprends qu'tu l'aies jamais vu.

Destan leva la tête vers le ciel. Oni' fit de même. elle ne su pas ce que le Marchombre avait vu : il n'y avait plus rien en haut des arbres. Elle recula pour s'adosser à un tronc épais. Elle entendit soudain un souffle derrière elle. Elle porta un regard en coin sur le côté sans bouger. Elle perçu une ombre, des reflets, des griffes. Dans un mouvement imperceptible, elle se retourna et fouetta l'air de son épée avec un cri de rage. La bête n'était plus là.

- Qu'elle ne m'touche pas, cette créature !

Elle vit les griffes sur l'épaule de Destan.

Destan... ?

- Je suis un Tchigan ...

- Un... Un quoi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://downtime.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quel ennui, cette forêt... [Pv Destan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quel ennui, cette forêt... [Pv Destan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quel est cette objet
» Ne pas savoir quoi penser, quel ennui ! [PV]
» L'être le plus fourbe et le plus rusé de cette forêt. -> Griffe de Lynx || 7 juillet
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Quel sport faite vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zwahalir : la quête de Destan :: Zwahalir :: L'arbre Astilam-
Sauter vers: