AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eïv, c'est toi ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Wynn Sil'Karagan
Marchombres
Marchombres
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 25/06/2013
Age : 19
Localisation : heu... je sais pas. J'SUIS PERDUUUUUUUUE !!!

Feuille de personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Buts et relations:

MessageSujet: Eïv, c'est toi ?   Jeu 27 Juin - 0:29


Eïv Fmanagand


âge  : 16 ans
Race  : Humain
Equipe  : Tonnerre
Fonction dans l'équipe : Eïv n'a pas vraiment de fonction précise dans l'équipe. Il est là sous la volonté de Wynn et cette expédition est surtout comme un entraînement pour lui.
Statut/Rang  : Marchombre, élève de Wynn Sil'Kanagan.




Caractère ;

Eïv est avant tout un jeune homme rieur, distrait et décontracté. Il a l'art de prendre les choses un peu trop à la légère. Bien sûr, si la situation est vraiment grave, il s'en rend compte et n'hésite pas à agir. Mais voilà, il se fiche un peu des évènements légers de la vie. Un contretemps dans un de ses projets ? Il s'en fiche et trouve autre chose. Un exploit accomplit ? Il s'en fiche aussi et se contente de rougir dès qu'on l'acclame. Oui, Eïv est un modeste. Il n'aime pas se faire marcher sur les pieds pour autant. Si quelqu'un l'exclue, il se fâche vite. Il s'emporte assez souvent dans des délires qu'il trouve drôle mais qui ont parfois la propriété d'être dangereux. Il est loin d'être naïf et ce que les gens pensent de lui peut bien les surprendre. Elève de Wynn Sil'Kanagan, il devient de plus en plus fort au combat et risque bien de devenir comme elle : à ne pas attaquer. Durant le voyage pour Zwahalir, Wynn lui a aussi appris à être un peu plus responsable. Ce qui n'est pas pour le pire...



Physique ;

Eïv est élancé et fort. Il est plutôt grand et, du haut de ses 16 ans, il dépasse d'au moins une tête son maître, Wynn. Sa tignasse noire est toujours coiffée en bataille avec des mèches dans tous les sens. Son visage est lisse et d'abords doux. Il est plutôt pâle. Ce qui contraste étrangement bien avec ses cheveux. Ses yeux bleus sont presque gris mais la teinte métallisée qu'ils renferment brille trop pour pouvoir s'y tromper. Côté vestimentaire, Eïv porte une  sorte de combinaison noire avec des tas de ceintures. Par dessus, il enfile une cape de cuire noir aux reflets bleus qui tombe en élargissement. Lorsqu'il fait trop chaud, il enlève cette cape. Il lui reste alors sa combinaison. Manches courtes et légère, il n'a pas trop chaud avec. Sa cape a également la merveilleuse capacité d'être imperméable.



Histoire ;

Eïv Fmanagand avait toujours eu envie de voyager. Ce rêve se réalisa un beau matin, alors qu'il était âgé de 15 ans à peine, il avait pris la route, seul, en pleine nuit. Il ne savait pas où il allait mais il était heureux. Heureux parce que, pour la première fois, il voyageait en solitaire. Bien sûr, des périples, il en avait déjà faits. Son père étant itinérant, il avait déjà eu l'occasion d'accompagner des caravanes, de participer à des expéditions,... Mais le plaisir n'était pas le même. Après avoir chevauché toute la nuit, le jeune homme s'était retrouvé dans la cité d'Al-Chen. Il était déjà venu, une fois, alors qu'il avait cinq ans. Son père l'y avait emmené lors d'un voyage au but marchand... Cette fois, tout lui semblait différent. Il était libre. Après un passage dans une taverne de pêcheurs, Eïv décida d'aller se promener le long du lac Chen. Il en avait entendu parler pour sa grandeur. Aussi étendu que la mer, dit-on... Arrivé au bord de l'étendue bleutée, le jeune garçon ne fut pas déçu. De l'eau argentée à perte de vue. Impossible de voir ce qu'il y avait sur l'autre rive. Eïv contempla ce spectacle si longtemps qu'il resta assis au bord du lac toute la journée. Au soir, ce fut son cheval qui vint le trouver pour réclamer le droit d'être libéré de ses rennes et de sa selle.

Un an plus tard, Eïv venait tout juste d'avoir ses 16 ans. Il avait chevauché toute une journée et était revenu à Al-Chen. Il était là pour revoir le lac. La beauté qui l'avait frappé l'année précédente était trop forte. Un passage dans une auberge pour se rassasier et il prit le chemin qui menait au lac Chen. Là, de nouveau, Eïv se perdit dans une contemplation indescriptible. Venant perturber son admiration, une main ferme se posa soudain sur son épaule. Un sursaut parcourut le jeune homme. Il se tourna et vit le visage d'une jeune femme qui maintenait son regard.

- Hein ? Oh, pardon ! Je pense que vous faites erreur mademoiselle. Je... Je ne vous connais pas.
fit-il, faussement poli.

La jeune femme le fixa, un sourire satisfait sur le visage. Eïv se demanda si elle était folle.

- Ah bon ? Tu ne me connais pas ? C'est sans importance. Moi, je te connais suffisamment. Je sais que tu as des capacités à ne pas sous-estimer, et j'ai quelque chose à te proposer...

Eïv fit un pas en arrière. Comment cette femme pouvait-elle le connaître ? Ils ne s'étaient jamais croisés. Qui était-elle donc ? Et que lui voulait-elle ? elle lui fit un signe de tête et s'éloigna jusqu'à l'ombre d'un arbre au bord du lac. Intrigué par sa réaction et son comportement, Eïv la suivit. Arrivé à côté d'elle, elle prit la parole. Le jeune garçon l'écouta. Elle lui parla de gens aux facultés exceptionnelles, suivant un Pacte entre eux, se réunissant en une Guilde, combattant le Chaos,... La Voie du Marchombre était désormais connue d'un individu supplémentaire. Wynn Sil'Karagan -étant le nom de la jeune femme- proposa à Eïv de suivre l'entraînement Marchombre sous sa direction. Il accepta immédiatement, sans aucune hésitation.

- Un dernier avertissement, Eïv : n'oublie pas qu'en me suivant tu me donnes trois ans de ta vie. C'est le Pacte.

- T'inquiète pas, Wynn ! J'ai compris, je dis pas ça à la légère. Je veux te suivre !
répliqua Eïv, son ton familier retrouvé.

Wynn poussa un soupir. Décidément, Eïv avait encore pas mal de choses à apprendre. Les semaines passèrent, l'entraînement d'Eïv aussi. Wynn supervisant son apprentissage au peigne fin, il progressait vite, et il progressait bien. La Marchombre se demandait même parfois si il aurait réellement besoin des trois ans désigné par le Pacte. un matin, alors qu'elle avait achevé l'enseignement de son apprenti dans une forêt la veille et que celui-ci dormait encore, la tête posée sur un tronc, elle le réveilla à l'aurore.

- Hmmm... Quoi ? Wynn ? Qu'est-ce que t'as ? pourquoi tu m'réveilles maintenant ? On voit même pas l'soleil...


Le maître Marchombre eut un sourire sadique en regardant son élève de haut. Elle était heureuse de le voir inchangé. Elle connaissait beaucoup d'élèves Marchombres qui n'avaient plus la même personnalité durant leur apprentissage. Bien heureusement pas Eïv.

- Je sais paresseux ! Mais qui a dit qu'on doit voir le soleil pour se lever ? Aller debout ! On part !

A ces mots, la Marchombre tourna le dos à son apprenti et sauta sur sa monture avant de talonner le bel étalon dans la direction opposée. Eïv se leva d'un seul coup.

- Hey ! Mais où on va ? WYNN !!!

- Suis-moi et tu le sauras !
répondit le maître Marchombre sans se tourner.

Eïv eut juste le temps d'enfiler une tunique et de monter sur son cheval avant de suivre Wynn. Tout en enfilant une botte, il grogna un juron qui arracha un sourire à la Marchombre. Une fois arrivés au bord d'une esplanade à Al-far, Wynn annonça à son élève qu'ils étaient arrivés à destination. Eïv regarda. Au bout de l'esplanade se tenait un bateau tout neuf.

- OK. T'as fait construire un bateau, et alors ? Tu veux t'reconvertir en pirate Aline ?

Wynn lui lança un regard foudroyant aant de lâcher d'un ton sec :

- Ta tête te sert-elle donc à quelque chose ? Suis-moi !

Sur ce, la jeune femme s'approcha d'une pancarte sur laquelle était clouée une annonce informant de la découverte d'un nouveau monde par Destan Til'Illan, fils des deux légendes Ellana Caldin et Edwin Til'Illan, et invitant les voyageurs à venir découvrir ce monde eux aussi.

- Quoi ? tu veux le rejoindre ? Mais Wynn, on a pas d'équipage ! Tu vas faire comment pour manœuvrer ton bidule là ? En demandant à des Faëls de ramer ?

- Apprends à observer avant de commenter. Qui t'as dit qu'on avait pas d'équipage ? Tu crois que j'ai fait quoi durant les deux dernières semaines, à galoper partout dans l'Empire ? j'ai pas été cueillir des paquerettes ! Sauf si tu considères ces hommes comme des fleurs !
fit le maître Marchombre en désignant un ensemble d'hommes.

A y regarder de plus près, Eïv remarqua que la plupart de ces hommes étaient bâti comme des Thüls. Il ouvrit des yeux ronds comme des billes.

- Ah ouais... Ok j'ai rien dit, Wynn.

Un sourire satisfait étira les lèvres de la Marchombre. Eïv avait pris l'habitude de ce genre de sourire en coin. Il savait qu'elle était impitoyable. Elle n'allait pas lui faire une fleur juste parce qu'il lâchait une idiotie. Le voyage commença. Wynn prenait les commandes de l'itinéraire et laissait à son capitaine le soin de conduire le bateau à bon port. elle continuait également à entraîner Eïv, profitant du vent marin des soirées et des vagues du matin. Un matin, justement, alors que le soleil commençait à pointer, le jeune homme se leva et monta en baillant sur le pont. Il découvrit son maître, debout à l'avant du navire. Il se faufila derrière elle avec la discrétion qu'elle lui avait enseignée. Visiblement pas assez soignée. Wynn l'entendit et se tourna. Il lui souffla alors à l'oreille :

- Une question que je t'ai pas posée... T'en as tué combien des gars comme ça pour qu'ils acceptent de t'suivre ?

- Cinq. Quelque chose comme ça. Pourquoi ?

Eïv se détourna, ébahi. Décidément, Wynn ne changera jamais ...



Kit bonus:
 


Codage par Lokita sur LG'

_________________
Réfléchis bien avant de me toucher, et fais gaffe : je pourrais te manger !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelegendofsenewa.forumgratuit.be
 
Eïv, c'est toi ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zwahalir : la quête de Destan :: Personnages :: Persos pré-créés :: Equipe Tonnerre-
Sauter vers: